Période de CP et Prime Macron

Michel Audiard a écrit « Dans la vie on partage toujours les emmerdes, jamais le pognon », certes la citation est triviale mais elle sied parfaitement à la dernière déclaration de notre directeur général et aux pratiques de notre direction générale.

Comment JF Denoy a-t-il pu oublier qu’il a été notre DRH et qu’il existe un code du travail et des accords d’entreprises qu’il ne peut bafouer parce que cela l’arrange aujourd’hui ! NON la période de congé principal d’été n’est pas du 1er juin au 30 septembre mais du 1er mai au 31 octobre ! Par conséquent, vous avez toute cette période pour poser vos 4 semaines de CP.

Non, vous ne pouvez demander aux salariés de l’entreprise de poser encore et encore des JRTT ! Nous avons un accord d’entreprise, vous avez eu une ordonnance et vous en avez usé et abusé, comme vous l’a rappelé l’Inspection du Travail ! (cf dernier tract de la CFE-CGC).

Vous demandez à toutes et tous de « Redémarrer Intelligemment » (SmartRestart) mais il ne suffit pas de se cacher derrière un anglicisme bon teint pour donner envie de repartir à la conquête de nouveaux marchés. Nous sommes toutes et tous conscients que la situation est grave et que nous ne pouvons pas attendre que le marché redémarre. Nous savons que nous devons aller de l’avant et faire mieux et plus vite que nos concurrents. Mais de votre côté, que faites-vous pour nous donner envie de faire toujours plus ?

Vous nous proposez de réviser les objectifs de l’année tant en marge brute qu’en chiffre d’affaires et, c’est une bonne nouvelle mais, n’oubliez pas que les rémunérations variables constituent près de 25% de la rémunération des salariés de Manpower ! (Source NAO 2020).  Que la prime RN risque d’être un lointain souvenir pour bon nombre d’agences et que le partiellement atteint signifie peu de rémunération variable, quelle que soit la qualification.

Nous vous demandons, nous élus CFE-CGC, de reconsidérer votre position concernant la Prime Exceptionnelle de Pouvoir d’Achat de 1000 €uros (soit moins de 4 millions d’€uros pour l’ensemble des salariés permanents) et de la verser lors de la paie de juillet.

N’oubliez pas qu’en 2019, les résultats d’exploitation ont été de plus de 155 Millions d’€uros et que vous avez versé 160 Millions d’€uros de dividendes.

Encore une fois « Prenez soin de vos salariés, ils prendront soin de votre entreprise »